Témoignages

    Château de Bon Attrait

    Château de Bon Attrait

    Témoignage de Mr LEMOINE, Directeur des ressources humaines au Château de Bon Attrait, à Villaz (Haute-Savoie 74) - (avril 2012)

    Le Château de Bon Attrait est un établissement de soins de suite et de réadaptation, employant 145 salariés.

    Quelle a été l'intervention d'Annecy Santé au Travail dans votre établissement ?

    Il s'agissait d'une étude ergonomique au sein de notre service pharmacie.

    Quelle est l'origine de cette intervention ?

    Les préparatrices en pharmacie de notre établissement n'étaient pas tout à fait satisfaites de leurs conditions de travail. Les insatisfactions étaient principalement liées à la charge de travail, à l'organisation des espaces de travail et à l’ambiance lumineuse. Cela engendrait de la fatigue et une certaine démotivation. Ces problèmes ont été mentionnés dans des questionnaires internes d'évaluation de la satisfaction des salariés et ils ont été également évoqués en CHSCT (Comité d'Hygiène et de Sécurité des Conditions de Travail) en présence de notre médecin du travail. Ce dernier a proposé l'intervention d'un ergonome* du Service d'Annecy Santé au Travail pour identifier les problèmes et envisager des solutions. 

    Comment s'est déroulée l'intervention ?

    L'ergonome et le médecin du travail sont venus rencontrer les membres du CHSCT et les préparatrices afin d'avoir une première approche de la problématique et de la situation générale de travail. Puis l'ergonome est revenue observer le travail des trois préparatrices durant 2 journées. Le rapport d'intervention nous a ensuite été présenté. Les photos des postes de travail, accompagnées d'illustrations et d'explications théoriques, montrent ce qui n'est pas satisfaisant et ça saute aux yeux ! Après avoir expliqué ce qui ne va pas, l'ergonome nous a proposé des améliorations, notamment des modifications de l'organisation de travail et des changements au niveau des postes de travail. Ses conseils ont été très précieux. 

    Et quelles ont été les suites de cette intervention ?

    Nous avons mis en place la plupart des recommandations préconisées. Cela a pris un peu de temps car il s'agissait notamment d'un réaménagement assez important des locaux. Un menuisier est intervenu pour créer le poste de travail sur-mesure. Il se trouve que l'intervention de l'ergonome a coïncidé avec l'arrivée de notre nouvelle pharmacienne responsable qui elle-même avait constaté des dysfonctionnements et des améliorations possibles dans les locaux et l'organisation des postes. Ca a été moteur également. Au final, les conditions de travail des préparatrices ont été nettement améliorées.

    Est-ce que la réalisation de ces améliorations vous a posé des difficultés ?

    C'était un investissement tout à fait supportable en termes financiers et, surtout, au final ça valait vraiment le coup. Mais c'est vrai qu'on peut avoir quelques réticences au départ car qui dit étude ergonomique dit propositions pour améliorer les conditions de travail des salariés et on craint que ce ne soit pas toujours réalisable au bout du compte. Or si ce n'est pas fait, il y a insatisfaction de tout le monde. C'est difficile de faire machine arrière quand on s'engage dans cette voie-là. Cela suppose donc que l'entreprise soit disposée à mettre en place ou à modifier des choses, voire même à réaliser certains investissements financiers pour apporter les améliorations que propose l'ergonome. C'est une contrainte pour beaucoup de chefs d'entreprise, et c'est important de l'avoir à l'esprit au départ.

    Que vous a apporté cette intervention ?

    D'abord un regard et une expérience d'un professionnel de l'aménagement des postes de travail. Quand on n'est pas expert en la matière, on n'a pas cette vue-là. C'était donc tout à fait appréciable d'avoir son expertise.

    Il y a eu des apports positifs pour l'établissement puisque nos collaborateurs travaillent à présent dans de meilleures conditions. Les préparatrices sont tout à fait satisfaites des changements, et leur productivité a été améliorée. Cela a contribué à éviter l'apparition de problèmes de santé, notamment de troubles musculo-squelettiques.

    Et puis à présent nous connaissons mieux les possibilités d'intervention d'Annecy Santé au Travail, et nous sommes partants pour d'autres collaborations. Nous avons déjà bénéficié de sensibilisations aux accidents d'exposition au sang et de l'aide à la rédaction du Document Unique d'Evaluation des Risques Professionnels, et nous sommes très satisfaits de ces interventions.

     * Un ergonome contribue, par l’étude de l’Homme au travail, à l’adaptation du travail aux personnes dans le but de limiter les atteintes à la santé tout en permettant une production adéquate 

    Retour


Dernière mise à jour de cette page : mercredi 24 juillet 2019

Nous poser une question

Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
×